• Bal du 14 juillet
    • Crédit photo
    • ©
    • Gilles TEILLET - Bal du 14 juillet

Notre vieux châtaignier

L'arbre de l'impasse du châtaignier

Le 10 septembre 2019, une agitation inhabituelle régnait dans l’impasse du châtaignier ; un colosse a été abattu à Vouzon.

Notre grand châtaignier figure emblématique de cette impasse (de plus de 20 mètres), aura connu trois siècles, il avait presque deux cents ans. C’est avec tristesse que tous les amoureux de la nature voient disparaitre cet arbre. Expertisé en 2004, malade, élagué à plusieurs reprises pour le sauver, il était devenu dangereux pour son entourage. En effet, en août dernier sans un souffle de vent une énorme branche de plus de cent kilos est tombée sur les clôtures des propriétés situées en dessous de celui-ci. Heureusement personne n’était présent à ce moment-là.  D’autres branches plus petites étaient déjà tombées par le passé nous alertant. Déséquilibré et mettant en danger la vie des riverains, il a été décidé de l’abattre dans les plus brefs délais.

« Ce n’est pas de gaité de cœur, que l’on abat un arbre comme celui-ci (presque remarquable) » a déclaré Christian Mauchien notre Maire, « néanmoins, nous ne pouvons pas faire prendre le moindre risque aux personnes qui habitent à proximité »

Une société d’élagage spécialisée est donc intervenue le plus rapidement possible. Nous avons été confortés rapidement de la nécessité de cet abattage. À mi-hauteur à l’embranchement de plusieurs branches maitresses, l’arbre était creux et pourri dans des proportions importantes et inquiétantes.

Cet abattage, réalisée avec grande précision, sans le moindre incident malgré la présence de frelons, a nécessité la mise en œuvre d’importants moyens.

Merci à l’équipe technique de la commune qui a œuvrée en permanence pour aider et éliminer les billots et branchages puis remettre du mieux possible en état le site.

Notre grand châtaignier restera dans toutes nos mémoires, aussi, maintenant la question se pose : Comment aménager son emplacement ? Des idées germent ! reste à en débattre avec la commune !

 

MC & JD Bosse